Le développement numérique

 

La fibre optique est un sujet d’actualité partout en France. Elle arrive également sur le territoire de CCA. CCA bénéficie de deux programmes d’investissements dans le domaine du très haut débit.

Investissements privés

Tout d’abord, la Ville de Concarneau fait partie des zones dites « AMII » (Appel à Manifestation d’Intention d’Investir)  sur lesquels des opérateurs privés se sont positionnés comme seul investisseur dans la fibre optique (fibre à l’abonné ou « FTTH »), après un appel a à projet national. A Concarneau comme pour les autres villes et agglomérations bretonnes retenues, c’est Orange qui investit sur ses fonds propres.

Orange s’est engagé à fibrer l’intégralité de la commune d’ici à 2020 soit quelques 16400 locaux. La commune est découpée en lots par l’opérateur, non connus à  l’avance. Actuellement, le lot 1 (secteur Cabellou, Lanriec, Rouz, Moros) est en cours de finalisation. L’ensemble des bâtiments de ce secteur devraient être raccordables d’ici courant 2017 :

Synthèse Zones AMII :

  • Investissement par Orange
  • Fibrage de toute la commune d’ici 2020
  • Découpage en lots non connus à l‘avance
  • Lot 1 : secteur Cabellou, Lanriec, Rouz, Moros. Achevé : courant 2017

Les outils :

Investissements publics

Les territoires non retenus par les opérateurs privés bénéficient d’investissements publics à travers le plan « Bretagne Très Haut Débit » cofinancé par l’Europe, l’État, la Région Bretagne, les Départements, et les Communautés de communes ou d’agglomération telles que CCA.

Ce programme ambitieux est l’un des plus avancés en France. Il vise un fibrage de tous les foyers bretons (hors AMII) d’ici à 2030. Sur le territoire de l’agglomération, ce sont 44 millions d’euros qui vont être investis d’ici 2030, dont 10 à la charge de CCA. Le programme est découpé en trois phases : 2014-2018, 2019-2022 et 2023-2030.

Seule la programmation de la première phase est connue pour le moment. Pour l’agglomération, cela se concrétise par la construction de 5 zones de montée en débit (cf. focus sur les technos ») en 2015 afin d’éliminer au maximum les zones blanches. Surtout, deux plaques de fibre à l’abonné seront construites à Rosporden d’ici à 2018. Elles couvriront le centre-ville et sa périphérie nord et sud et concerneront environ 3000 locaux.

Synthèse : Bretagne très Haut Débit :

  • 3 phases : 2014-2018, 2019-2022 et 2023-2030
  • 44 millions d’euros investis sur le territoire d’ici 2030, dont 10 par CCA
  • 2 plaques FTTH construites d’ici à 2018 et 3000 locaux environ raccordables à la fibre optique avant 2018 à Rosporden

Informations sur Bretagne Très Haut débit : https://www.megalisbretagne.org/jcms/dmw_5567/le-projet-bretagne-tres-haut-debit

Les outils :

  • Suivi de l’avancement des travaux en zone d’investissement publique : http://www.thdbretagne.bzh/pratique/cartographie/
  • Cartographie des débits disponibles : http://observatoire.francethd.fr/

Focus sur les technologies